9 Allée Yves du Manoir, 92290 Chatenay-Malabry assesdd.asso@gmail.com +33(0)981697569

La Bonne Cause

La Bonne Cause est le nom du programme de cantine scolaire solidaire démarré le 1er Novembre 2017 à Zamengoé (proche capitale Yaoundé) au Cameroun.

Présentation du projet

Nous avons mis en œuvre un service gratuit de cantine scolaire solidaire pour des jeunes élèves issus de familles pauvres au Cameroun, dans la commune de Zamengoé proche Yaoundé.

Une cantine pour soutenir la scolarité des jeunes et en particulier de jeunes filles

L’objectif principal est de leur permettre d’améliorer et d’optimiser leur rendement scolaire. Il s’agit en effet d’un coup de pouce aux enfants, et indirectement à leurs familles, pour leur permettre d’être davantage disponibles physiquement, mentalement et intellectuellement à leur formation scolaire pour laquelle des efforts financiers importants sont déjà réalisés (frais de scolarité, livres, cahiers, cartable, matériel scolaire, vêtements…).

Les jeunes filles sont particulièrement ciblées par ce programme car ce sont elles qui subissent très souvent le manque de moyens des parents.

Partenariat avec une association locale

L’association Camerounaise « La Bonne  Case », déjà existante depuis 13 ans avec des locaux servant à accueillir et à offrir une vie sociale à des enfants orphelins du SIDA (maladie sexuellement transmissible qui fait de nombreuses victimes au Cameroun), réalise ce projet en partenariat avec l’AssESDD. Le responsable de cette association offre gratuitement un local pour cette cantine, définit une liste de jeunes élèves bénéficiaires avec la collaboration des parents (sur la base de critères sociaux, enquêtes à l’appui), gère toutes les opérations en local, et l’AssESDD fournit du financement à la hauteur de ses capacités et des collectes d’argent effectuées en France.

22 élèves bénéficiaires dès la première année

Pour cette première année 2017/2018, la cantine bénéficie à 22 élèves, tous inscrits dans les établissements scolaires de la commune de Zamengoé, en classes de CM2, 6e, 5e et 4e.

Le service doit durer 8 mois consécutifs, correspondant à une année scolaire hors vacances, pour donner à manger quotidiennement à chaque jeune un « sandwich » coûtant environ 300 FCFA (0.50 Euro). Il doit être renouvelé chaque année scolaire pendant plusieurs années pour créer un véritable impact et obtenir des résultats durables.

Les éléments de contrôle de l’impact de cette action sont les suivants : rapport de suivi des enfants (par le responsable de La Bonne Case), résultats scolaires sur toute l’année, témoignages des parents, factures des achats des biens et services, photos et vidéos des bénéficiaires de la cantine.

Jour 1

Origine du projet

L’association « La Bonne Case » au Cameroun, connaissant bien les réalités des jeunes du Cameroun en zones rurales, a sollicité l’aide le l’AssESDD en France pour mettre en œuvre ce projet. En effet, il est nécessaire de comprendre qu’au Cameroun, en particulier dans les zones rurales comme celle-ci où le projet sera réalisé, il y a des écoles, des maîtres, de nombreux enfants, mais ils travaillent tous dans des  conditions  précaires.  La pauvreté des familles en zone rurale fait  que  de nombreux  enfants  et  jeunes  quittent  l’école  sans  à  savoir  ni  lire  ni  écrire. Quelques-uns finissent comme “enfants de la rue”, avec le constant danger de tomber dans toute sortes d’exploitations ou dans la drogue.

Les jeunes filles en particulier sont les plus exposées, car elles sont souvent considérées comme de la main d’oeuvre parfois rémunérée pour des tâches ménagères ou d’autres tâches immondes, dans des conditions extrêmement difficiles qui peuvent mettre en danger leur santé et leurs vies.

Cette action est notre part de contribution à la réponse éducative et citoyenne nécessaire pour cette catégorie de la population qui représente tout l’espoir pour un réel développement de leur pays.

La Bonne Case

 

Résultats attendus

Il est important de comprendre le contexte pour comprendre les résultats attendus listés ci-dessous. Du fait des longues distances parcourues à pieds pour se rendre à l’école, certains enfants arrivent affamés à l’école même si un petit-déjeuner a été pris à la maison, et ensuite n’ont rien, pas d’argent de poche, pas de gamelle durant la journée. Cette cantine leur offre une gamelle qu’ils utiliseront tout au long de la journée à l’école, au moment que chacun jugera le plus propice. Ainsi, nous visons les impacts suivants :

  • Amélioration du comportement des enfants (une meilleure implication dans leur réussite scolaire entre autres)
  • Amélioration des résultats scolaires des enfants
  • Plus grande implication des parents dans la démarche de scolarisation de leurs enfants

Les rapports de suivi fournis par le responsable de « La bonne case », ainsi que les témoignages des parents d’élèves, permettront de mesurer ces éléments.

Filleul Pascal

Financement

Ce projet démarre cette première année 2017/2018 avec 22 élèves. Le financement de cette première année est entièrement constituée de dons exceptionnels de ses membres bénévoles. L’AssESDD verse une somme de 275 Euros chaque mois sur le compte de son partenaire « La Bonne Case » au Cameroun qui réalise toutes les opérations nécessaires en local.

Le besoin en financement est nécessaire chaque année scolaire. C’est pourquoi nous avons besoin de partenaires et de donateurs supplémentaires pour assurer une grande longévité à ce programme.

10 Euros par mois pour soutenir 1 jeune

Votre simple cotisation de membre, 10 Euros/mois, permet de payer la cantine à un jeune élève tous les jours durant toute l’année scolaire. Alors, rejoignez-nous !

Pour l’adhésion de membre, c’est ICI